MERAND Jean-Charles

 OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Jean-Charles, tu es arbitre officiel pour le FCVR, peux-tu te présenter brièvement ?

J’ai 30 ans, je suis célibataire et habite à Villedieu. Je suis ouvrier dans l’agro-alimentaire chez Charal à Cholet. Originaire de Villedieu, je suis fils unique, mon surnom : Choco.

 

Depuis combien de temps arbitres-tu pour Villedieu ?

Depuis longtemps, j’en suis à ma 10ème année en tant qu’arbitre officiel et 2 ans auparavant comme capacitaire.

 

A quel niveau as-tu arbitré tout au long de ta carrière ?

Au centre en district jusqu’en 1ère division et à la touche en ligue jusqu’en DRH.

 

Quel diplôme ou examen faut-il passer pour devenir arbitre ?

Un stage théorique avec le district suivi d’un examen écrit d’une centaine de questions.

 

Comment se passent ensuite vos notations et vos évolutions ?

C’est compliqué : 1 note sur le terrain (pratique) par an, 2 notes théoriques (écrit) par an et 1 note sur les tâches administratives par an (feuilles de match, disponibilité, rapport).

 

L’arbitre a un rôle à part dans un club, chaque week-end quand les autres se réunissent, toi tu pars arbitrer d’autres clubs, pas trop difficile ?

Au début de ma carrière si, mais maintenant on connaît beaucoup de gars à l’extérieur, c’est très intéressant.

 

Tu suis les résultats ou les matchs du FCVR ?

Je regarde les résultats tous les lundis. Je vois Jean-René (ndlr : Jean-René GRIFFON, le président) une fois par semaine pour mes convocations et l’on discute des résultats. Je vois régulièrement la 1ère mi-temps de la réserve et j’essaye de venir voir la première 2 à 3 fois dans la saison. Pour les jeunes, je vais les voir le dimanche matin assez souvent.

 

Tu as été joueur au FCVR dans les catégories jeunes, à quel âge et pourquoi avoir choisi la voie de l’arbitrage ?

A 18 ans, je m’occupais des benjamins à l’époque et j’ai joué à l’extérieur car nous n’étions pas assez pour composer une équipe. Après, il était dur de trouver sa place en senior.

 

Tu pratiques toujours le football avec l’équipe vétéran, à quel poste évolues-tu ?

Partout. Gardien, libéro, n°10 et 9 … et remplaçant car il faut arbitrer le dimanche !

 

Ton plus beau souvenir en tant que joueur ?

Ma convocation en 1ère contre la Chapelle du Genêt, la veille que je passe mon permis de conduire.

 

Et en tant qu’arbitre ?

Un quart de finale de la coupe des réserves (le match le plus loin en coupe que j’ai arbitré) où j’ai été contrôlé, il y a eu des prolongations et j’ai expulsé 2 joueurs.

 

Une anecdote particulière qui t’a marqué ?

Un carton jaune à mon copain de la Chapelle du Genêt, 8 jours avant que l’on arrose nos 30 ans ensemble.

 

Sais-tu environ combien de cartons rouges tu as distribué dans ta carrière ?

Aucune idée, je ne note jamais mes cartons. Je ne peux pas donner de statistiques …

 

Un club qu’il t’est agréable d’arbitrer ? (Et pourquoi)

Non, car nous sommes bien reçus dans les clubs et je n’ai aucune préférence.

 

A l’inverse, un club souvent plus difficile à arbitrer ?

Tout le monde le sait, les clubs de ville et de quartier.

 

T’est-il arrivé d’être confronté à la violence dans ta carrière ?

Oui malheureusement.

 

Comment as-tu réagi ?

Bien, sur le terrain (expulsion des joueurs) mais déçu des décisions et des sanctions prises par le district.

 

Ton avis sur la vidéo dans l’arbitrage ?

Je suis contre, l’erreur est  humaine.

 

Quelles nouvelles règles souhaiterais-tu que l’on instaure dans le football pour faciliter l’arbitrage ?

Pas de règle mais que les joueurs soient plus honnêtes sur le terrain (tricherie, simulation).

 

Tes passions en dehors du foot, pratiques-tu d’autres sports ?

La pétanque et j’aime suivre les courses hippiques.

 

Quel club professionnel supportes-tu ?

Je ne suis pas fan d’un club en particulier mais j’aime bien suivre les clubs de l’Ouest (Nantes et Angers) et d’autres comme St Etienne, grâce au club de supporters de la Chapelle du genêt.

 

Tes objectifs/ambitions avec le FCVR pour les saisons à venir ?

Continuer à arbitrer pour le club encore un peu.

 

Pour finir, un conseil que tu pourrais donner aux jeunes qui veulent se lancer dans l’arbitrage ?

La MOTIVATION et ensuite le reste vient tout seul avec l’expérience. L’ARBITRAGE, c’est une bonne école de la vie …